Ouverture de l’année académique 2020-2021 à l’ISCAM
Partage
Le Président de la République et commandant des corps de défense et de sécurité Evariste Ndayishimiye a rehaussé de sa présence vendredi le 23 avril 2021, les cérémonies d’ ouverture de l’année académique 2020-2021à l’Institut Supérieur des Cadres Militaires(ISCAM). Le thème du jour était : »ISCAM grenier du savoir de la force nationale de défense du Burundi, pionnier de la préservation des ressources naturelles et de la protection du patriotisme national, pilier du développement durable au Burundi. »

Les cérémonies marquant l’ouverture de l’année académique ont commencé par le passage des troupes en revue par le Président de la République Evariste Ndayishimiye. Au cours de ces cérémonies d’ouverture de l’année académique à l’ISCAM, il y a eu la passation de témoin entre la 47ème et la 48ème promotion ainsi que l’incorporation définitive de 119 candidats de la 50ème promotion de l’ISCAM

Les cérémonies de l’ouverture de l’année académique 2020-2021 à l’ISCAM ont été également marquées par la remise des diplômes aux 44 lauréats de la 46ème promotion et ont présenté leur prestation de serment en tant qu’officiers devant le Président de la République.

Dans son mot d’accueil, le commandant de l’ISCAM Général de Brigade Gaspard Baratuza indique que depuis la création de cet institut plus 2000 officiers ont terminé l’ISCAM et qu’il s’est déjà aligné au nouveau du système de l’enseignement supérieur #BMD et compte ouvrir d’autres filières.
En dépit d’une réussite réelle des étudiants de l’ISCAM, ce dernier connaît quelques défis tels que le manque d’équipements de sports, l’exiguïté de la bibliothèque, le manque de clôture mais également des perspectives d’avenir comme la création d’autres filières.

Quant au chef de la FDNB Général Prime Niyongabo, l’ISCAM est un outil indispensable car il est la pépinière du haut commandement de l’armée burundaise, d’où il promet un soutien indéfectible pour son succès. Général Prime Niyongabo a indiqué que le bureau de la FDNB met en avant la formation académique solide et promet que ce bureau va contribuer au développement de la recherche à l’ISCAM car, la recherche est indispensable au développement du pays et de l’armée pour sa souveraineté.

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants Ir Alain Tribert Mutabazi a fait savoir que pour accomplir la mission première de sauvegarder la souveraineté la FDNB nécessite des cadres officiers de l’armée doués d’une intelligence.
Le ministre Tribert Mutabazi a remercié le gouvernement du Burundi qui accorde les moyens nécessaires pour promouvoir l’enseignement de qualité à l’ISCAM en vue d’avoir des officiers d’une grande renommée intellectuelle.
Dans son allocution, le Président de la République Evariste a demandé à la FDNB d’opérer sur deux fronts: celui de la sauvegarde de la souveraineté et celui de la lutte contre la pauvreté, en intégrant des projets de développement du pays dans leur agenda de travail.

Evariste Ndayishimiye a conseillé les 119 incorporés pour suivre le cursus académique de l’ISCAM, de bien se comporter, loin des divisions qui ont handicapé le Burundi pendant des décennies. Il a demandé aux nouveaux venus à l’ISCAM de ne pas céder à la manipulation des personnes de mauvaise intention.

 
Par NKURUNZIZA Dieudonné