Gilbert Midende s’apprête à prendre le large?
Partage

Il n’y a jamais de fumée sans feu, une source proche des chancelleries occidentales vient d’informer la rédaction de burundi-forum que l’ancien Directeur Général de Rainbow Mining Burundi, se serait engagé dans des démarches marathons auprès des chancelleries occidentales pour l’obtention d’un asile politique.

A l’ambassade de Belgique au Burundi par exemple, Mr Gilbert Midende aurait raconté que sa vie serait en danger de mort et cite explicitement les noms de Son Excellence le Président de la République et du Premier Ministre! Il faut se rappeler qu’il y a de cela quelques jours, nous avions publié un article sur des malversations possibles dans l’affaire « dite » des terres rares. Au lieu d’y apporter des éclaircissements face aux interrogations contenues dans le post, il préfère se faire la malle.

C’est à croire, que l’article n’avait fait qu’effleurer la vérité alors que le fond du bazar est plutôt monumental; puisque le principal concerné, démonstration par l’absurde, craint d’éventuelles enquêtes qui pourraient aboutir à son inculpation, et donc, proactivement anticipe par une fuite en avant, ou plutôt une fuite vers l’exil.

S’il faudra que tout responsable de malversation économique, tout potentiel repris de justice ou tout détourneur de deniers publics, doive se transformer en futur réfugié politique, il faudra nécessairement requalifier la notion des droits de l’homme.

Ruvyogo Michel