Burundi : 56 ans après la fin d’ -ingoma y’uburundi- pour – la République –
Partage

Il y a 56 ans disparaissait -ingoma y’uburundi- l’état millénaire des Barundi pour – la République du Burundi -.

Gitega, 28/11/2022 –Ingoma– signifie un tambour en Kirundi. Dans le monde, les premières traces de l’existence du tambour remontent à 6 000 ans avant notre ère à Kama ( nom ancien de l’Afrique ). Du point de vue de l’Ubuntu [1], – ingoma – est le côté caché, invisible de l’énergie en mouvement de « Ma » soit Mukakaryenda ( la femme -umugore-, la mère – tambour – ou épouse Karyenda ), caractérisant son déplacement ( dans notre monde ) invisible ou caché. En d’autres mots, cette explication matérialise notre univers –uburemagi – en mouvement …
Les Barundi ont, de tout en temps, appelé leur univers de vie ou espace de vie Ingoma-.  Les premiers états connus dans la monde apparaissent vers 3.200 avant notre ère en Afrique.  L’état du Burundi, chez les Barundi, est appelé – Ingoma y’uburundi -, représenté par – le couple tambour – , soit Karyenda et Mukakaryenda.
Celui qui règne sur Ingoma est appelé – Mwami – , étant l’être allié ou lié à Mukakaryenda dans notre monde caché,invisible ou de manière cachée ou invisible .
Le – Muganwa – est l’être porteur de l’énergie pure de – Ma – Mukakaryenda caractérisant l’alliance. C’est à dire l’alliance de Ma avec le Mwami, représentant tous les – Miryango – des Barundi. Le Muganwa est le garant de l’alliance du Mwami à Ma. C’est à dire l’alliance des Barundi à -Ma- Mukakaryenda.
         Lundi, le Burundi, état millénaire en Afrique, – Ingoma y’uburundi – , se souvenait il y a 56 ans, soit le lundi 28 novembre 1966 du coup d’état contre -ingoma y’uburundi-, renversant le Mwami Ntare Ndizeyi Charles, en déplacement au Congo Zaïre, mettant en place, comme aux USA ( et en France ) – une république – chez les Barundi.  Le Mwami Ntare Ndizeyi Charles fut assassiné en 1972.
La fin d’ingoma y’uburundi avait été décidée suite au – décret colonial Belge du 25 décembre 1959 -, par les USA, le Vatican, la France et la Belgique. Le Burundi vécut alors entre 1959 à 2015 un génocide régicide ayant occasionné plus de 4,5 millions de victimes Barundi sur une population actuelle de plus de 9 Millions de citoyens, réalisé par la dictature des Bahima Barundi – Ntiruhwama, Micombero, Bagaza, et Buyoya – , des acteurs néo-colons burundais.

[1]  L’Ubuntu – https://burundi-agnews.org/ubuntu/

bdi burundi 28novembre1966 jimmyelvisvyizigiro

Sources : Nahimana P. , http://burundi-agnews.org, Mardi 29 novembre 2022 | Photo : Jimmy Elvis Vyizigiro