Burundi / Nécrologie : Hommage à M. Ntibazonkiza Raphaël, l’historien passionné
Partage

Hommage à M. Ntibazonkiza Raphaël, historien burundais de cœur

Bujumbura, 4/08/2023 –  En ce funeste matin du vendredi 4 août 2023, une triste nouvelle nous parvient du Burundi, annonçant le départ de notre cher M. Ntibazonkiza Raphaël vers les bras des ancêtres bienheureux. L’historien au cœur généreux laisse derrière lui son épouse, ses enfants et tous ceux qui ont aimé et partagé sa vie sur notre bonne vieille terre.

Né au Burundi en 1946, « Mudebe » ou encore « Quelle affaire ! », ses surnoms affectueux, étaient le reflet de la générosité de son cœur.  Il fut contraint de quitter son pays en 1972 suite au tragique génocide contre les Bahutu du Burundi [1]. Après un périple mouvementé, il reconstruisit sa vie en Belgique, où il devint un enseignant dévoué de la religion et un ardent militant des droits de l’homme. Engagé politiquement au sein du Frodebu, il vouait un amour inconditionnel à l’Afrique et au Burundi, liant des amitiés avec de nombreux jeunes Africains vivant en Belgique et des jeunes Barundi réfugiés. Dans les années 1990, il offrit généreusement des cours bénévoles sur l’histoire de l’Afrique et du Burundi au sein de l’association « Génération Afrique 93 2000 ».

La vie de M. Ntibazonkiza fut marquée par le génocide de 1972, un événement qui le toucha profondément, comme bon nombre de Barundi.

En 1993, l’espoir renaquit brièvement en lui avec la victoire du parti Frodebu et l’élection de Ndadaye Melchior en tant que Président du Burundi. Hélas, cet espoir fut écourté par l’assassinat du Président Ndadaye après seulement 5 mois de mandat, plongeant le Burundi dans une décennie de guerre civile. M. Ntibazonkiza fut parmi les premiers à se mobiliser pour secourir les réfugiés Barundi, de nouveau frappés par le malheur des dictatures militaires africaines.

Grand intellectuel, il laissa une œuvre remarquable sur l’Histoire du Burundi, avec ses ouvrages « Au royaume des seigneurs de la lance, Tome 1. De l’indépendance à nos jours » en 1991, suivi du tome 2 en 1993, qui connurent un succès retentissant chez les jeunes Burundais. En 1996, il rédigea la « Biographie du Président Melchior Ndadaye. L’homme et son destin », un vibrant hommage à cet homme extraordinaire qui bouleversa le destin du Burundi contemporain.

Vers la fin de sa vie, malgré la maladie, il décida de revenir au Burundi pour y achever son voyage terrestre, se retirant à Gasekebuye, à Bujumbura, laissant derrière lui ses amis en Belgique, la plupart s’en allant un à un.

En 2007, il préfaça le livre de Ndeta Patrice « Izika (le Fléau). Bujumbura 1972« .

Aujourd’hui, nous rendons hommage à M. Ntibazonkiza Raphaël avec affection et gratitude pour ses contributions exceptionnelles à la connaissance et à la promotion des valeurs qui ont marqué toute son existence.

Que son âme repose en paix, emportant avec elle un héritage précieux que nous chérirons à jamais. Imana imwakire mu bwami bwayo…

[1] Le génocide contre les Bahutu du Burundi en 1972-1973 : https://bdiagnews.com/genocide-contre-les-hutu-du-burundi-en-1972/ | https://burundi-agnews.org/genocide.htm

ntibazonkizaraphaelburundi
Photo sur sa page facebook

Source : Nahimana P. , http://burundi-agnews.org, Vendredi 4 août 2023 | Photo : Ntibazonkiza Raphaël