La Banque Mondiale s’est engagée à booster le développement du Burundi
Partage
Le Président de la République Son Excellence Evariste Ndayishimiye a reçu vendredi en audience PhD Albert G. ZEUFACK, Directeur des Opérations pour la RDC, l’Angola, le Burundi et Sao Tomé et Principe qui était accompagné par la Représentante Résidente de la Banque Mondiale.

“Tous les décaissements sur les projets financés par la Banque Mondiale se sont améliorés depuis l’année dernière. Cette année, le taux de décaissement a considérablement augmenté par rapport au portefeuille de la Banque Mondiale au Burundi” a dit avec satisfaction M. Zeufack tout en félicitant le gouvernement burundais pour les efforts entrepris dans la mise en œuvre des projets de développement.

Les deux personnalités ont échangé en long et en large sur:
1°l’état du portefeuille et de la coopération entre la Banque Mondiale et le Burundi

2° l’état des réformes à mettre en œuvre pour continuer le progrès au Burundi

3° les assemblées de Printemps de la Banque Mondiale qui auront lieu à Washington.

Désireux d’accompagner le Burundi vers son émergence, le Directeur des Opérations Albert Zeufack a également contribué aux propositions de solutions aux défis susceptibles de freiner le développement du Burundi et l’atteinte de la vision 2040-2060

Le Président de la République a, quant à lui, apprécié à juste valeur la contribution de la Banque Mondiale au développement du pays. Avec la volonté politique et la résilience de la population, le Chef de l’Etat a rassuré que, en synergie avec tous les partenaires au Développement autour des mêmes objectifs de développement traduits à travers des plans d’actions conjoints, tous les défis seront surmontés et tous les secteurs développés.

La Présidence