Le Ministre en charge de l’intérieur appelle la population à répondre au recensement général
Le Ministre de l’intérieur Martin Ninteretse, dans une interview qu’il a accordée mardi 07 mai 2024 aux journalistes dans la capitale politique Gitega, a annoncé que le recensement général de la population, de l’agriculture et de l’élevage est prévu du 15 août au 06 septembre 2024.
Le Ministre de l’Intérieur a dit que ce recensement est un travail d’honneur pour le pays et la population burundaise qui vise à atteindre la vision 2040-2060, Burundi émergent, Burundi développé.
Pour ce faire, il faut qu’on sache les statistiques, surtout le nombre de la population qu’on doit servir, a-t- il ajouté. Selon le Ministre, dans ce recensement général de la population, de l’agriculture et de l’élevage, on doit savoir la répartition de la population par tranche d’âge, sexe, etc.

Pour le bon déroulement du recensement, le Ministre de l’intérieur Martin Niteretse a fait savoir que les administratifs ont un rôle très important. Ils doivent s’approprier de tout le processus du recensement pour qu’il n’y ait aucune erreur dans les statistiques dans l’effectif qui sortira des résultats du recensement . Le Ministre de l’intérieur indique que les administratifs doivent orienter et accompagner les agents recenseurs dans le processus du début à la fin car ces agents ne sont pas généralement des natifs des localités dans les quelles ils sont affectés. Le Ministre Martin Niteretse a mis en garde aux administratifs qui ne vont pas bien collaborer avec les agents recenseurs.

Le Ministre de l’intérieur a aussi dit que le recensement sera digital car on a mis à la disposition de plus de 20 milles tablettes aux agents recenseurs qui seront utilisées dans ce recensement et permettront de constituer une base des données. “Nous n’avons pas le droit à l’erreur parce que le recensement préliminaire qui a eu lieu nous a donné cette indication qui nous oriente parce qu’un agent recenseur couvrira plus au moins 1000 et 1200 ménages en milieux urbains et entre 800 et 1000 ménages en milieux rural” a martelé le Ministre.
Il a félicité la population car elle a répondu positivement à l’appel qui était lancé et aussi les agents recenseurs car ils ont essayé de faire leur mieux jusqu’à présent.

Le Ministère de l’intérieur a demandé à la population de dire la vérité sur les questions posées. Il a tranquillisé la population car les questions posées ne sont pas une enquête plutôt des questions pour mieux orienter dans la planification afin d’améliorer l’habitat, l’agriculture, l’élevage et orienter dans la vision 2040-2060.

Le Ministre a demandé avec insistance aux les agents recenseurs de poser les questions avec la courtoisie afin d’avoir des bonnes réponses.

 
Par HAKIZIMANA Placide