Partage

BUJUMBURA (Xinhua) – Les travaux de connexion de 50 institutions publiques par la fibre optique seront exécutés avant avril 2014 à un taux de plus de 85%, à travers un sous projet dé nommé « comgov », a déclaré mardi le secrétariat exécutif des technologies de l’information et de la communication (SETIC) du Burundi.

« A travers ce sous projet, nous avons déjà réalisé plus ou moins les travaux pour 35 institutions sur les 50 et si tout marche comme prévu, on espère qu’avant le mois d’avril 2014, nous ayons le réseau totalement couvert à plus de 85% de la distance qui devrait être couverte, pour dire 1000 km sur les 1 250 km qui sont concernés », a souligné Pierre Ndamama, le secrétaire du SETIC.

Il a fait savoir qu’il faudra trouver d’autres financements dans le cadre du « comgov » sous forme d’extension pour pouvoir connecter les autres institutions qui ne feraient pas partie des 50 car, a-t-il dit, « pour le moment, avec les moyens que nous avons au SETIC, nous ne pouvons pas connecter d’autres institutions ».