Le Burundi réfute les fausses allégations de lapidation des homosexuels
Partage

Médias et désinformation : Fausse accusation de lapidation des homosexuels par le Chef d’État du Burundi. Débat mondial sur la bénédiction des mariages homosexuels par le Pape François et réactions en Afrique.

Bruxelles, Belgique (Capitale de l’Union Européenne), 2/01/2024 – Le débat fait rage dans le monde catholique depuis que le Pape François a autorisé la bénédiction des mariages homosexuels. De nombreux catholiques en Afrique se sont opposés à cette décision papale.

Le vendredi 29 décembre 2023, lors d’un échange public, le Président du Burundi, S.E. Ndayishimiye Evariste, Général Major, a répondu aux questions des citoyens concernant la position du Burundi sur l’homosexualité, en prenant une référence biblique. Plusieurs médias privés malveillants (tels que les réseaux Soros, IWACU, AFP, RFI, Le Monde Afrique, NYTimes, BBC World…) ont faussement rapporté que le Chef d’État du Burundi appelait à la « lapidation » des homosexuels.

cpburundihomosexualite

En effet, l’article 590, paragraphe 3, du code pénal burundais ne fait aucune référence à la lapidation. Cependant, ces médias ont propagé à l’international cette information erronée, dans le but apparent de porter atteinte à la réputation du Président du Burundi, de le déshumaniser [1], pour des motifs géopolitiques régionaux. Il convient de rappeler que les Barundi, peuple empreint de la philosophie de l’Ubuntu, valorisent profondément chaque vie humaine, y compris celle des homosexuels, comme porteuse d’une humanité intrinsèque. Ainsi, selon cette vision, nul n’a le droit de s’arroger le pouvoir de la retirer.

Pour rappel, la « lapidation » est un châtiment corporel ou une peine capitale consistant à jeter des pierres sur une personne jusqu’à ce qu’elle meure. Au Burundi, tuer quelqu’un est passible de réclusion à perpétuité.

Ce mardi, via son compte X et par communiqué, le très apprécié Amb. Ntahiraja Thérence, Ambassadeur du Burundi en Belgique, a réagi. Face au tollé médiatique autour du discours qu’aurait tenu le Président, l’Ambassade du Burundi en Belgique a publié un communiqué de presse pour clarifier la situation auprès du public en général, et particulièrement  à la communauté homosexuelle au niveau international.

Voici le communiqué :

bdi burundi homosexualite 01 02012024 ntahirajatherence

[1] Les dix stratégies de manipulation de masses . La fabrication du consentement cfr. Noam Chomsky

Sources : Nahimana P. , http://burundi-agnews.org, Mardi 2 janvier 2024 | Photo : Amb. Ntahiraja Thérence, ikiriho.bi