Le Burundi célèbre la journée internationale de la femme, édition 2021
Partage
Le Burundi s’est joint lundi 08 mars 2021 au monde entier pour célébrer la journée internationale de la femme sous le thème: »Le leadership féminin source du développement inclusif ». Les cérémonies marquant cette journée se sont déroulées à Gitega, sous le haut patronage du Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye et son épouse.

Ces cérémonies ont également vu la participation du Président du Sénat et son épouse, l’ancien Président Ntibantunganya et son épouse, l’ex- Première Dame Denise Nkurunziza, l’ex-Première Dame Laurence Ndadaye, les représentants des agences des nations unies au Burundi, les hauts gradés de l’armée et de la police, les membres du parlement, les Ambassadeurs accrédités au Burundi etc.

Après un long défilé des femmes et la parade militaire, les cérémonies se sont poursuivies au stade Ingoma de Gitega où la plus part des intervenants ont exprimé leur satisfaction par rapport au pas déjà franchi en matière de la promotion des droits de la femme et de l’autonomisation de la femme même si des lacunes ne manquent pas.

Dans son discours, le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a exhorté les femmes à s’atteler aux travaux de développement pour rehausser leur estime. Il les a aussi invitées à prêter main forte à la politique du Gouvernement démocratiquement élu afin d’augmenter la production.

Le Chef de l’Etat Evariste Ndayishimiye a indiqué que les femmes sont souvent de bons gestionnaires et les a exhorté à promouvoir l’entente mutuelle au niveau des couples pour élaborer ensemble des projets visant le développement du pays en général et de la famille en particulier.

Quant au ministre ayant le genre dans ses attributions Imelde Sabushimike, elle a rappelé aux femmes de célébrer cette journée tout en se rappelant du rôle qu’elle occupe dans la famille.

Selon la ministre Imelde Sabushimike, le thème choisi pour cette année montre bien que si la femme burundaise prend le devant dans différents secteurs de la vie nationale, le développement intégré sera possible. En témoigne, l’effectif des femmes au niveau national et l’esprit de partage qu’elles incarnent, a-t-elle souligné.

Au cours de ce mois de mars dédié à la femme, la ministre Imelde Sabushimike a fait savoir que des émissions seront animées pour vulganiser les réformes politiques et juridiques, pour promouvoir les droits de la femme, sensibiliser la population sur l’autonomisation de la femme, organiser des foras des femmes leaders etc.

Du côté du système des agences des nations unies, la Représentante résident a indiqué que pour qu’il y ait un développement inclusif, il faut que l’homme et la femme travaille main dans la main car, le leadership féminin vise le développement intégré du pays et de la femme en particulier.

Toutefois, la Représentante du système des nations unies au Burundi a salué les efforts du Gouvernement en faveur de la promotion de la femme. Elle a en outre salué le respect du quotas constitutionnel de 30% réservé aux femmes dans différentes instances du pays. Elle a aussi appelé les femmes à prendre une place de choix dans la lutte contre la pandémie de la Covid19, une pandémie qui sévit le monde entier actuellement.

Les cérémonies ont été clôturées par la remise des prix aux femmes et un homme qui ont servi de modèle dans leurs activités quotidiennes surtout dans la promotion de l’autonomisation de la femme et la promotion des droits de la femme et de l’égalité du genre.

 
Par BIGIRIMANA Raphaël