Le ministre de la défense nationale présente le bilan des réalisations
Partage

Le ministère de la défense nationale et des anciens combattants a dressé vendredi 28 décembre 2022, le bilan des grandes réalisations au cours du 2ème trimestre de l’année 2021-2022.

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants Alain Tribert Mutabazi a fait savoir que dans le domaine de la défense, les forces de l’ordre ont travaillé jour et nuit sur toutes les frontières pour assurer la sécurité du Pays. Et d’ajouter que les militaires sont toujours vigilants pour traquer tout malfaiteur qui tenterait de perturber la sécurité du Pays.

Alain Tribert Mutabazi a indiqué que la protection de l’environnement est l’une des préoccupations des forces de l’ordre et s’inscrit dans le cadre du projet national de reboisement « Ewe Burundi urambaye ».Ils ont planté des arbres sur les rives du lac Tanganyika et sur les berges de certaines rivières. Ils ont également entretenu les arbres déjà plantés et remplacé ceux qui ont été endommagés, a poursuivi Alain Tribert Mutabazi.

Le ministre en charge de la défense nationale a précisé qu’en vue de minimiser les fonds qui étaient alloués à la location des infrastructures et à l’approvisionnement de certains consommables, différentes activités ont été réalisées entre autres la construction d’une usine de fabrication de briquettes à Muzinda, des bâtiments qui vont abriter les juridictions militaires ont été construits, etc..

Alain Tribert Mutabazi a indiqué que dans le domaine du renforcement des capacités opérationnelles, des efforts ont été consentis sur la modernisation du groupement de maintenance automobile et des équipements militaires, la commande de certains matériels et le renforcement des capacités des militaires dans différents domaines, a fait savoir le ministre en charge de la défense nationale.

Dans le domaine de l’élevage, 7 vaches de races améliorées ont été achetées et conduites à l’étable de Mutukura, 50 porcins ont été donnés à la coopérative ANADECO de la zone Kanyosha dans le cadre de l’extension du projet d’élevage des porcs pour l’intérêt de la communauté.

Par GAKIZA Dorine