Le Burundi et le Rwanda maintiennent sur leur lancée, opinion
Partage

Le président Kagame a reçu ce lundi dans son bureau le ministre burundais de la Communauté de l’Afrique de l’Est, de la Jeunesse, de la Culture et des Sports, l’Amb. Ezéchiel Nibigira, ils ont des entretiens particuliers sur l’amélioration des relations entre les deux pays.

Le chef de l’Etat rwandais a reçu au Village Ururwiro le Ministre Amb. Ezekiel Nibigira et sa délégation ( Gnrl Silas Pacifique Nsaguye et Mme Laurentine Kanyana)

La présidence rwandaise via Twitter a écrit que le groupe avait transmis au président Kagame un message du président Évariste Ndayishimiye.

« Les discussions ont porté sur le renforcement des relations entre les deux pays », a-t-il déclaré.

La réunion s’est déroulée en présence du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, le Dr Biruta Vincent, et du directeur général du renseignement militaire des Forces de défense rwandaises (FDR), le général de brigade Vincent Nyakarundi.

Pourquoi est-ce important

Cette visite marque une nouvelle étape dans le renforcement de la vision de rétablir une relation plus étroite entre le Rwanda et le Burundi. Les relations entre le Rwanda et le Burundi sont tendues depuis 2015. Depuis lors, toutes les parties ont travaillé dur pour résoudre les problèmes, mais la situation est restée de plus en plus fragile.

Depuis l’arrivée au pouvoir du président Ndayishimiye en 2020, il y a eu des changements positifs dans la reprise des relations entre le Rwanda et le Burundi ; On espère que dans un proche avenir, les deux pays rétabliront leur pleine coopération.

Fin août 2020, les Forces armées rwandaises et burundaises, des agences de renseignement se sont réunies à la frontière de Nemba et ont convenu d’échanger des informations sur tout ce qui mettrait en péril la souveraineté et la sécurité des deux pays.

Onze combattants du Front de libération nationale (FLN), un groupe fondé par le condamné Paul Rusesabagina, ont été capturés et remis au Rwanda à la frontière rwando-burundaise, à Nemba.

D’un autre côté, le Rwanda a remis 19 rebelles du mouvement rebelle Red Tabara au Burundi après leur capture sur le sol rwandais.

En octobre 2020, le ministre des Affaires étrangères du Rwanda, Dr Vincent Biruta, s’est entretenu avec son homologue burundais, Albert Shingiro, exprimant sa volonté de rétablir les relations.

L’année dernière, les gouverneurs du Rwanda et du Burundi ont tenu une série d’entretiens visant à relancer les relations entre les deux pays. En octobre 2021, les dirigeants se sont rencontrés à la frontière de Nemba dans le district de Bugesera, acceptant de coopérer dans la lutte contre la criminalité.

La ligne de fond

Le Burundi accuse le Rwanda d’héberger les officiers supérieurs de l’armée qui ont tenté de renverser le gouvernement en 2015.

Les commentateurs et les analystes estiment que le problème qui subsiste entre la normalisation effective des relations entre le Burundi et le Rwanda est l’extradition des suspects qui ont tenté de renverser les dirigeants burundais qui vivent actuellement au Rwanda.

Même s’il n’est pas encore clair comment cela se déroulera, des signes des deux côtés prouvent qu’il y a un fort élan acquis en 2021, espérons-le, 2022 introduira une nouvelle ère entre le Burundi et le Rwanda.

 

Bulletin RegionWeek Vol VI, Numéro 199 | mardi 11 janvier 2022

 par Fabrice Iranzi