Burundi / Vatican : Une ingérence de trop à un an des élections législatives.
Partage

Le Vatican se lance dans la course aux législatives de 2025 au Burundi.

Gitega, 14/04/2024 – Touchant les politiques étrangère, de défense et de sécurité des Barundi. À un an des élections législatives au Burundi, le Vatican, représenté par le Nonce Apostolique Mgr Datonou Dieudonnée et à travers six évêques burundais des diocèses de Gitega-Rutana, Bururi, Bujumbura, Ngozi-Bubanza, Muyinga et Ruyigi, a présenté une instruction de six pages contenant 22 points [1], à travers toutes les églises du pays. Le document, lu au nom de la Conférence des Évêques Catholiques du Burundi (CECAB), vise les millions de chrétiens catholiques du Burundi, critique le régime CNDD-FDD actuel pour son établissement d’un régime de parti unique et pour des violations des droits humains, incluant des assassinats, enlèvements et disparitions pour des raisons politiques ou autres intérêts sinistres.

Dès le 8 janvier 1454, avec la publication de la bulle Romanus Pontifex, l’Église catholique, par l’intermédiaire de Nicolas V, de son vrai nom Tommaso Parentucelli (1398-1455), 208e pape, a officiellement béni l’esclavage et la traite négrière [2], donnant ainsi le feu vert au monde occidental. Ce geste marque le début de ce qui sera considéré comme le plus grand crime contre l’humanité et génocide de l’histoire, avec plus de 800 millions de victimes amérindiennes, africaines et asiatiques du 15e au 20e siècle, période marquée par la colonisation de l’Amérique, l’esclavage et la traite négrière.
Au 19e siècle, le Vatican, agissant via les Pères Blancs, a joué un rôle dans la colonisation du Burundi [3], intégrant ainsi l’Afrique dans les ambitions coloniales de l’Occident.
Entre 1918 et 1940, le Vatican, aidé par la Belgique, a orchestré le génocide des Bagumyamabanga [4] dans Ingoma Y’Uburundi, mettant fin à l’Ubungoma et à l’Ubuntu, les fondements cosmologiques et spirituels humanistes des Barundi, et mettant en péril  Ingoma, le système politique traditionnel, ainsi que l’Ubumu, le système socioéconomique traditionnel des Barundi.  Les terres des victimes Banyamabanga ont été transformées en diocèses.  
De 1959 à 1972-73, en collaboration avec les États-Unis, la Belgique et la France, le Vatican a contribué à démanteler Ingoma Y’Uburundi, l’état traditionnel des Barundi, pour établir “la République”, un état néocolonial. Ce processus a remplacé l’Ubumu, le système socioéconomique traditionnel des Barundi, par un modèle d’économie de marché occidental, entraînant un génocide contre les Hutus du Burundi.
Entre 1959 et 2005, période de fin du régime néocolonial, le Burundi a enregistré plus de 4,5 millions de victimes, sur une population qui dépasse aujourd’hui les 9 millions : le Génocide Régicide du Burundi.
En 2015, en partenariat avec la GUAN [5], le Vatican a tenté un changement de régime au Burundi.

Dans la nouvelle ère du monde multipolaire des BRICS+, le Burundi, à l’instar du Mali, du Burkina Faso et du Niger, devrait envisager une politique de décolonisation, en mettant à ses pieds et en remplaçant : les pensées des Lumières par son Ubungoma; les religions abrahamiques (Judaïsme, Christianisme, Islam) par son Ubuntu; la République par son Ingoma; et l’économie de marché par son Ubumu. La modernisation de ces éléments permettrait aux Barundi de vivre le présent dans le futur.

[1] Conférence des Évêques Catholiques du Burundi (Secrétariat Général), instruction des évêques catholiques du Burundi pour le 3ème dimanche de Pâques – “Jésus vint, se tint au milieu d’eux et leur dit : ‘La paix soit avec vous'” (Lc 24,36), Bujumbura, 21/03/2024 –  https://burundi-forum.org/wp-content/uploads/2024/04/instruction-de-la-CECAB-pour-le-3e-dimanche-de-Paques-2024.pdf 

[2] Burundi / Afrique : La Bible des Romains responsable de la négrophobie dans le monde – https://burundi-agnews.org/genocide/burundi-afrique-la-bible-des-romains-responsable-de-la-negrophobie-dans-le-monde/ 

[3] Guerre coloniale Vatican – Allemagne contre Ingoma Y’uburundi / Burundi : Les batailles de 1879 à 1903 | https://burundi-agnews.org/ganwa/guerre-coloniale-vatican-allemagne-contre-ingoma-yuburundi-burundi-les-batailles-de-1879-a-1903/

[4] Burundi : La diaspora, son histoire et sa composante sociologique – https://burundi-agnews.org/diaspora/burundi-la-diaspora-son-histoire-et-sa-composante-sociologique/

[5] Le Burundi face à la GUAN – Globalisation Unipolaire Américaine Néolibérale – https://burundi-agnews.org/diplomatie/le-burundi-face-a-la-guan-globalisation-unipolaire-americaine-neoliberale/

bdi burundi vatican 0 14042024 ikiriho

Sources : Nahimana P. , http://burundi-agnews.org, Mercredi 17 avril 2024 | Photo : Ikiriho