La Chine et le Burundi ont signé mardi à Bujumbura deux accords de coopération économique et tchnique de 31,69 millions de dollars, destinés au financement des projets retenus par les deux pays dans le cadre du développement durable au Burundi.

Les deux accords concernent un don de 7,92 millions de dollars (50 millions de yuans) et un accord de prêt de 23,77 millions de dollars (150 millions de yuans).

Selon le ministre burundais des Finances et de la Planification du développement, Tabu Abdallah Manirakiza, qui a signé les accords avec l’ambassadeur de Chine Yu Xuzhong, les détails des projets fera l’objet d’accords à signer ultérieurement entre les deux gouvernements.

Il a promis que ces projets soient choisis par priorité du gouvernement burundais et pour garantir le bien-être de la population burundaise.

M. Yu a indiqué pour sa part que la signature des deux accords constitue un cadre de base pour le financement des projets multisectoriels convenus à réaliser dans le proche avenir.

“Depuis 2010, nos deux gouvernements ont signé au total 15 accords de coopération économique et technique pour un montant global de financement d’un milliard de yuans, soit 150 millions de dollars”, a rappelé l’ambassadeur chinois.