Il est rapporté un incident survenu entre unités rwandaise et congolaise de patrouille maritime dans les eaux du lac Kivu départageant les villes de Kamembe (Rwanda) et Bukavu (RDC) où un militaire rwandais a été abattu par les éléments congolais.

L’incident a eu lieu ce vendredi 2 octobre 2015 en fin d’après midi.

“En effet, je confirme ue cet incident vient de se dérouler. Mais apparemment il ne s’agit pas de cas prémédité. Dans tous les cas la patrouille maritime rwandaise a essuyé des tirs des patrouilleurs congolais et un militaire rwandais a été atteint mortellement par une balle”, a confié à IGIHE Frédéric Harerimana, Maire de Rusizi, district frontalier avec la RDC.

Ce dirigeant explique les circonstances de cet incident. Selon lui, tout a commencé avec la patrouille congolaise qui a arraisonné un groupe de pêcheurs rwandais dans les eaux congolaises surtout que cette pêche est momentanément interdite dans les eaux rwandaises du Kivu.

Cette patrouille a pu arrêter un pêcheur rwandais, les autres ayant pu fuir vers la rive rwandais pour alerter les éléments de la patrouille rwandaise.

“Dans la tentative d’approcher les éléments de la patrouille congolaise pour des explication, ceux-ci ont tiré sans sommation sur la rwandaise tuant sur le coup un patrouilleur”, a indique Harerimana qui a informé IGIHE qu’une réunion d’urgence a été convoquée par les autorités congolaises de l’autre côté de la rive du lac pour interroger les auteurs de cet incident, qu’il est aussi attendu que le pêcheur arrêté soit relâché.