Burundi, RDC, SANDF : Expulsion des terroristes M23 / Rwanda / USA de Mweso, Nord Kivu
Partage

Conflit au Nord Kivu en RDC : Les forces armées chassent les terroristes M23/RDF/USA de Mweso. Une victoire stratégique pour les FARDC, FDNB, SANDF et Wazalendo dans cette région des Grands Lacs africains.

Goma (RDC), 26/01/2024 – Dans le contexte tendu de la rivalité géopolitique mondiale entre les États-Unis (GUAN [1]) et la Chine (BRICS [2]), et visant à contrer l’influence croissante de la « Route de la Soie » chinoise, la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à une recrudescence de déstabilisations dans l’est du pays, plus particulièrement au Nord-Kivu.

Jeudi 25 janvier 2024, malgré la persistance des troubles sécuritaires à Beni, causés par les terroristes ADF-UPDF/USA [3], une majorité de la province du Nord Kivu, y compris Goma, demeure relativement calme. Toutefois, des affrontements ont éclaté près de la cité de Mweso, au village de Mwongozi situé à 7 km de là, depuis le 24 janvier 2024. Les forces loyalistes des FARDC [4], FDNB[5], SANDF [6] et Wazalendo ont réussi à repousser le groupe terroriste M23-RDF/USA [7] de Mweso. Ces derniers se sont repliés vers Kishanga, où les FARDC les attendaient, subissant de lourdes pertes.

La région de Rutshuru – Masisi retrouve progressivement sa tranquillité. Goma, capitale du Nord Kivu, est également apaisée, grâce à l’expulsion efficace des terroristes M23/RDF/USA par les FARDC et les jeunes militants locaux patriotes d’autodéfense Wazalendo, soutenus par la FDNB et la SANDF.
Un contingent des TPDF [8] tanzanien est arrivé ce vendredi 26 janvier, à Goma au Nord-Kivu.

Dans une dynamique similaire à celle observée avec les groupes terroristes islamistes au Sahel, au nord du Mozambique [9], au Cameroun, en Centrafrique, au Nigeria et en Somalie, il semblerait que les terroristes M23 du Rwanda et ADF de l’Ouganda aient pour mission de déstabiliser la région du Kivu pour le compte de la GUAN, représentant les intérêts américains USA. Cette déstabilisation viserait à entraver la « Route de la Soie » chinoise en Afrique des Grands Lacs et à favoriser les projets de balkanisation de la RDC et de la Tanzanie, ainsi que le changement de régime au Burundi.

Actuellement, le Burundi, la RDC et la Tanzanie se concentrent sur le changement du régime de Kagame au Rwanda, considéré comme un facteur de déstabilisation dans la région. Quant au régime de Museveni en Ouganda, il demeure sous étroite surveillance…

NOTES :

[1] La GUAN – Globalisation Unipolaire Américaine Néolibérale – https://burundi-agnews.org/diplomatie/le-burundi-face-a-la-guan-globalisation-unipolaire-americaine-neoliberale/

[2] Est-ce l’heure des changements, … les BRICS ? p.12-17 | https://kairoswb.com/wp-content/uploads/2023/10/courrierKWB1023final.pdf

[3] ADF ( Forces démocratiques alliées, milice islamiste ougandaises ), soutenus par l’Uganda People’s Defence Force (UPDF, l’armée ougandaise)

[4] FARDC – Forces Armées de la RDC

[5] FDNB – Force de Défense Nationale du Burundi

[6] SANDF – South African Defence Force

[7] Mouvement du 23 mars, également appelé M23, est une organisation terroriste , composée par les militaires de la Rwanda Defence Force (RDF, l’armée du Rwanda ) soutenue par les USA

[8] TPDF Forces de défense du peuple tanzanien

[9] Le Rwanda / USA soutient le groupe terroriste islamique au Nord de la Mozambique, à la frontière de la Tanzanie.

 

GOMA LES WAZALENDO ENCORE VICTORIEUX SUR LE M23 A MWESO CE 26 JANVIER | [ https://www.youtube.com/watch?v=KDPP_906sI8 ]

bdi burundi rdc nordkivu 03 25012024 googlemap

bdi burundi rdc nordkivu 02 25012024 googlemap

bdi burundi rdc nordkivu 01 25012024 googlemap

Sources : Nahimana P. , http://burundi-agnews.org, Samedi 27 janvier 2024 | Photo : Google Map.