Le Commandement de la Force de l’AMISOM a rendu visite les troupes burundaises de l’AMISOM et a été représenté par le Commandant adjoint chargé de la planification et des opérations , le Général Major Mohamedesha Zeyinu. Cette visite a eu lieu en date du 10 mars 2016 dans l’objectif de féliciter les troupes burundaises pour avoir libéré les villes de Bio-Caddle et de Ceel baraf des insurgés Al -Shabaab.

Dans son discours, à Ceel Baraf comme à Bio-Caddle , le Commandant adjoint de la Force de l’AMISOM, chargé de la planification et des opérations , le Général Major Mohamedesha Zeyinu, a indiqué que l’objectif de sa visite était de féliciter les troupes burundaises de l’AMISOM pour avoir libéré les populations de Ceel Baraf et de Bio-Caddle dans les griffes des insurgés Al Shabaab et surtout sans aucun dégâts ni perte. ” Au nom du Commandement de l’AMISOM, nous saluons le courage , l’efficacité , la bravoure et le sens de professionnalisme qui caractérisent toujours les troupes burundaises. Nous vous encourageons d’aller toujours de l’avant” a dit cette autorité militaire de l’AMISOM. Nous vous remercions également pour avoir vite fortifié les positions de défense, étant donné que vous avez constitué un dispositif de défense pour la troupe et pour le matériel” a ajouté le Commandant adjoint de la Force de l’AMISOM.

Le Commandant du Contingent burundais, le Colonel Venant Bibonimana, qui avait accueilli cette autorité militaire de l’AMISOM, se dit très encouragé de cette visite et de préciser ” Bien que les insurgés Al shabaab aient opté un mode de combat asymétrique , notamment les tirs de harcèlement sur les différentes positions de l’AMISOM, la pose des mines sur les itinéraires empruntés par les Forces de l’AMISOM, les embuscades sur les axes, les assassinats ciblés et les enlèvements, les troupes burundaises de l’AMISOM en collaboration avec les forces nationales Somaliennes sont déterminées pour faire face à toute menace éventuelle et les effets ne tarderont pas à se manifester”. Le Colonel Venant Bibonimana n’a pas oublié de recommandé aux militaires qui occupent ces nouvelles positions de rester très vigilants malgré l’accueil chaleureux qui leur avait été réservé par les populations de ces deux localités.” La vigilance n’exclut pas la collaboration ” souligne le Commandant du Contingent burundais , le Colonel Venant Bibonimana.

Vous saurez que sur sept districts que compte la région de middle Shabelle, six sont actuellement contrôlés par les Forces de l’AMISOM en collaboration avec les forces nationales Somaliennes. Il ne reste que le seul d’Adan Yabal.

Capt NITUNGA, G.