Bujumbura, 31 mars (DWG) : Le 2ème vice-président de la République du Burundi, M. Gervais Rufyikiri a reçu en audience ce lundi 30 mars 2015, Mme Suzane Mandong, la nouvelle représentante résidente du FNUAP (Fonds des Nations Unies pour la population) au Burundi.

Au terme de leur entretien, la représentante du FNUAP a indiqué à la presse que son entrevue avec le 2ème vice-président a portée sur deux points. Il était d’abord question d’une visite de courtoisie au début de son mandat et de faire le point, avec M. Rufyikiri, sur l’état de l’excellente coopération qui existe entre le Burundi et cette agence des Nations Unies. « Nous nous sommes aussi penchés sur les acquis qu’il faut consolider et sur les perspectives par rapport au mandat du FNUAP. « Nous nous sommes entendus sur les dossiers qu’il faut étudier ensemble pour renforcer cette coopération », a déclaré Mme Suzane.

En santé maternelle, le constat est que sur 100.000 femmes qui accouchent au Burundi, 500 d’entre elles meurent après l’accouchement, ce qui est inacceptable. Le but à terme est d’aboutir à éradiquer les cas de décès maternels dans le pays. Aussi, la coopération bilatérale amènera le gouvernement et le FNUAP à s’assurer, ensemble, qu’il y a un investissement important par rapport à l’intégration socioéconomique des jeunes. Ainsi, l’accent sera mis sur la formation en adéquation avec les opportunités d’emploi et le changement de comportements, pour mieux affronter les défis de forte croissance démographique et de santé maternelle.

Source : Agence Burundaise de presse